Masisi/N-K : La barrière de Mubambiro sans service de l’antifraude minière.

“Masisi/N-K : La barrière de Mubambiro sans service de l’antifraude minière..”

Supprimée sur ordre de l’Administrateur Adjoint  du territoire de Masisi, la barrière de Mubambiro est réinstallée sans la présence des autres services, comme l’antifraude qui ne fonctionne que dans les heures d’après-midi, favorisant les trafics illicite et la contre bande des minerais. 


Mubambiro est un lieu stratégique du territoire de Masisi sur la porte de la Ville de Goma tout à l’Ouest de celle-ci et qui sert de lieu de contrôle des véhicules, motos et autres moyens de transport, y compris les identités des voyageurs.
Il y a donc été installé une barrière pour cette mission ; d’où l’installation en ce lieu de plusieurs services pour divers contrôles, comme le contrôle des trafics des minerais et autres produits en provenance du territoire de Masisi et d’ailleurs. 

Depuis la suppression de cette barrière sur ordre de l’administrateur adjoint du territoire de Masisi, elle est encore opérationnaliser sous surveillance des militaires FARDC (Police Militaire) qui seuls font le contrôle toute la journée et cela sans les autres services y compris le service antifraude qui ne fonctionnent qu’aux heures d’après-midi pour des raisons jusque-là inavouées, ce qui favoriserait plusieurs trafics illicites des minerais et autres produits. 

Du silence à la fraude !

Presque tout le temps les voyageurs se plaignent et les autorités locales semblent oublier la situation de cette barrière et à cette occasion quelques officiers militaires et trafiquants illégaux des minerais profitent de cette situation pour accroitre le trafic frauduleux des minerais dans la zone en utilisant n’importe quel moyen pour le succès de leurs activités.

C’est  pourquoi nous recommandons à ce que les autorités provinciales et territoriales s’investissent dans cette situation pour rétablir l’ordre violé afin de permettre de nouveau le contrôle du trafic illicite sur ce point de contrôle  afin d’éviter que les minerais de rubaya ne continuent d’être amenés illégalement vers le Rwanda.

Pour SAM NEWS

Bauma Kashongwe Fiston

.

tags:

2 Commentaires

    • Author Avatar

      Georges kasole

      Publié: 2016-08-18

      Nous vous encourageons en vous félicitant pour ces dénonciations utiles.

    • Author Avatar

      Ndabuyi Marie-claire

      Publié: 2016-08-18

      Qu'attend le gvmt?


    Laisser un commentaire